Etant membre du club partenaire, Agiltech a collaboré dans l’Abécédaire « Le tour de la mobilité durable en 80 mots » avec l’article Données/Data pour fêter les 40 ans du GART.

D’où vient cette « Donnée » ou Data qui devient plus mobile et plus intelligente ?

Une donnée est « une information numérique ou alphanumérique, codée, lisible par la seule machine, en vue de son enregistrement, traitement, conservation et communication…»
Déjà au XIXe siècle, le 1ermétier à tisser automatique est créé avec pour utilisation, des cartes perforées représentant le code binaire, permettant de déterminer le passage de fils dans la réalisation du motif de tissu. Cette machine programmable s’est inscrite dans la 2e révolution
industrielle
.
Depuis des décennies, des mathématiciens et physiciens : de Gottfried Wilhelm Liebniz(1666) qui parle de
langage universel à Georges Boole (1854), John Atanasoff (1939) et Claude Shannon (1948) qui poursuivent le développement de cette norme structurante nommée langage binaire. Il en découle une théorie qui prône l’information sous forme de données quantifiables, palpables et reproductibles.
Jusqu’aux années 60, l’organisation des données dans les entreprises se faisait sous forme de fichier.
Ce processus de contrôle de données en différé a ses limites (augmentation de délais dans leurs traitements, risque d’erreurs par leur grande redondance).
Dès les années 80 apparaissent les systèmes de gestion de base de données (SGBD) : des systèmes de réseaux et hiérarchisés aux systèmes relationnels en évoluant jusqu’ aux systèmes orientés « objet » dit de 3e génération.
Ces nouvelles technologies permettent l’uniformisation de la saisie et la standardisation des traitements, le contrôle immédiat de la validation des données, le partage des données entre plusieurs traitements impliquant la diminution de cette redondance des données.
Au XXe siècle, tout comme la machine de Turing permettant de lire l’information fondée d’algorithmes plus performants, les premiers ordinateurs prennent jour pour automatiser le traitement de ces données numériques et prévoir leur stockage.
Ces 3 piliers : données, stockage, algorithmes formeront les fondations d’un nouvel air permettant le stockage, le traitement et la transmission d’informations toujours plus volumineuses. La révolution digitale est née.

 XXIe siècle : De la Data…au BIG Data vers la SMART Data au cœur de la
transition digitale des entreprises de la Mobilité?

Dès 2004, la société Agiltech est créée suite aux besoins d’exploitations en temps réel de données provenant de véhicules en mouvement. L’expertise et la qualité du produit grâce à ces prouesses technologiques, permettront de toujours mieux comprendre et d’analyser les données du terrain, des véhicules vers des outils d’optimisation de l’exploitation.
L’entreprise inscrira son empreinte digitale dans le monde de la
Mobilité (Santé, Gendarmerie,Transport de personnes, Maritime, Agriculture…) Celle-ci proposera toujours plus de données depuis et vers les véhicules pour créer des Solutions intelligentes et numériques de Mobilité
en Temps réel (Saas)
.
En même temps, la
Data Science, véritable centre d’innovations, de recherches et d’échanges de la donnée émerge : la capacité à extraire des informations pertinentes à partir de données brutes sera en part entière un nouveau métier, celui de l’ingénierie de la data.
La Data Science devient un élément incontournable dans le domaine du transport et un des piliers de la croissance mondiale.
Ainsi, Agiltech est devenue pionnière dans la
smart data en structurant dans cette masse d’informations les données pertinentes et décisives pour l’exploitant.
Accompagner les sociétés de transport dans leurs transformations digitales en proposant des outils d’aide à l’exploitation, billettiques modernes, informations voyageurs …est un vrai défi :


Car le recueil exponentiel de données (méga giga, téra,pétaoctets, zétaoctets…) oblige à créer des supercalculateurs capables de traiter et stocker en Data Center cette affluence de données. Ainsi s’imposent les technologies du Cloud Computing dite solution « d’informatique en nuage » qui ont permis de répondre aux problématiques de stockage, d’analyse, d’accessibilité de l’information numérique de ces mégadonnées. Et des solutions de souveraineté nationale Cette explosion des volumes de données dit « Big data » est liée aussi à l’essor de l’Internet des objets (Iot) et de l’utilisation du « smartphone » par l’usager qui le propulse au coeur de cette culture numérique avec le respect de ses données personnelles.

 Quels sont les impacts de la Transformation digitale dans le domaine du Transport ?

Dans le domaine du Transport, des solutions innovantes et performantes Software et Industrial Iot et matériel (calculateurs de dernière génération) comme ceux d’Agiltech évoluent sans cesse pour permettre à nos partenaires de tirer parti de cette Transformation digitale ou numérique et de
satisfaire les clients.
Dans le logiciel métier Agiltrack, les
données de différentes sources sont traitées, agrégées, transformées et stockées pour qu’elles soient exploitables pour les différents acteurs : usager de service, exploitant et AOT.
Une maîtrise des flux de données fiables et complètes améliore les services en temps réel, optimise et facilite les prises de décisions :

  • Pour l’usager : le système « Information voyageur » rend les informations intuitives, le système Wifi embarqué permet d’être connecté au réseau mobile, celui de paiement en ligne permet d’acheter son ticket, les bornes de valider son ticket…

  • Pour les AOT : les systèmes SAEIV, comptage, billettiques améliorent la connaissance des  usagers et de l’exploitation, jaugent l’activité d’un réseau, d’une Région et d’optimiser leurs actions marketing et performances commerciales, aident à responsabiliser les chauffeurs ou intégrer des données pour des prévisions.

  • Pour les exploitants : aide à récupérer des données légales, de remontées techniques des véhicules, d’effectuer des analyses statistiques, des rapports d’activité, de bénéficier d’historiques des visites clients…

À l’aide de tous ces outils Web et analytiques, les acteurs du transport bénéficient de ces collectes de données (qualitatives, quantitatives ou auxiliaires) issues du terrain et d’autres sources pertinentes, selon leurs projets et peuvent offrir aux voyageurs un service intuitif, accessible à tous.
La
Digitalisation dans le Transport (collectif et privé) favorise donc l’ouverture des données (plateforme d’échanges/Maas), la croissance de la productivité de l’exploitation, d’une collectivité ou d’un territoire, rend possible une mobilité rationnelle, douce, partagée et avantageuse financièrement au bénéfice de tous. Ce concept de la « consommation collaboratrice » implique des impacts écologiques.

Vie privée et digitalisation ?

Avec la digitalisation, les questions de confidentialité et de sécurité entourant la collecte des données privées s’intensifient et des règles sont mises. Le règlement de la Commission européenne pour la protection des données personnelles (RGPD) a vu le jour en 2016. Il donne le droit à tous européens d’accéder, de modifier et de transférer leurs données personnelles.
La Transformation digitale entraîne une transformation sociétale inéluctable dans un monde ultra connecté.
Aussi, François Képès, spécialiste et membre de l’Académie des Technologies, pense que d’ici 2040, les données numériques exploseront, les technologies actuelles auront dépassé leurs limites et que les recherches pourront s’orienter pourquoi pas vers la conservation d’informations grâce à l’ADN ?
Quoi qu’il en soit, Agiltech sera là pour vous accompagner, car c’est déjà dans son ADN

Invitation au Sénat pour remerciements: Repas avec les membres du club GART – 2021